Pour l’Aide Aux Orphelins du Népal

Vous êtes ici : Accueil > L’orphelinat, c’est... > Les enfants > Deepak

Deepak

Octobre 2013

Petit mais costaud. Cela suffirait à décrire Deepak.

Bien-sûr vous vous doutez que j’ai plein d’autres choses à vous raconter sur lui : 13 ans mais vu sa taille vous lui en donneriez 8, originaire d’un village dans le Far West du Népal, à 3 jours de bus de Kathmandu, arrivé ici il y a 7 ans.

La première fois que j’ai rencontré Deepak, il y a 4 ans de ça, c’était un petit garçon avec un mauvais caractère, il était peu souriant, à faire la tête et à réagir impoliment quand on le réprimandait. Il a beaucoup changé, j’ai retrouvé à mon retour ici un garçon tout en sourire et beaucoup plus à l’aise dans ses baskets. Peut-être a-t-il aujourd’hui retrouvé un équilibre émotionnel et psychologique après la rupture d’avec sa famille ? Toujours est-il qu’il semble bien plus heureux qu’avant, et c’est tant mieux.

Il aime bien aller à l’école, mais je crois que c’est plus pour jouer avec ses copains que pour travailler. Il s’en sort pas mal cela dit, il est classé dans les premiers, mais heureusement que Birendra et lui sont dans la même classe, Birendra lui sert de modèle, même si parfois ça doit l’agacer un peu. Biru nous raconte quand Deepak (ou Purna) ont fait quelque chose de mal à l’école, ce qui nous permet de garder un œil attentif sur eux. Le soir au moment des devoirs, je regarde toujours à deux fois les devoirs de Deepak, et je lui donne toujours un coup de main en Maths : les divisions c’est pas son fort. Enfin si, il arrive à les faire, mais il fait preuve d’un tel manque de concentration qu’il fait souvent des erreurs bêtes. Je lui ai foutu une paire de claques déjà, pas de vraies « claques », rassurez-vous, plutôt des « prises de têtes » pour lui montrer à quel point ses erreurs sont débiles ! Ça le fait marrer à chaque fois, mais il sait que je ne le lâche pas jusqu’à ce qu’il ait tout corrigé, même si ça sous-entend qu’on n’ira pas faire de vélo ce soir-là. Ça énerve un peu les autres que le vélo soit annulé, mais ils savent que je suis intransigeante sur les devoirs^^ Et puis, si il veut vraiment devenir pilote comme il me l’a dit, il faut qu’il s’améliore en maths ;) Et quand ses devoirs ne sont pas finis le soir après l’école, il les finit le lendemain matin, avec moi, en cuisine ! Pendant que j’épluche les légumes, il est à côté de moi et je vérifie au fur et à mesure :)

Pour toutes les autres activités, c’est un petit garçon très énergique (ce qui explique son manque de concentration en classe). Il compense sa petite taille par un déploiement de force impressionnant, il danse comme un vrai danseur de hip-hop, il fait preuve d’une rapidité incroyable à toutes les courses et il apprend très vite toutes sortes de jeux. Mais il a du mal à se concentrer sur un jeu pendant longtemps. Espérons qu’avec l’âge, il apprendra à se focaliser. Je pense que tout cela est dû à un manque de stabilité émotionnelle, parfois quand on lui fait une simple remarque, sur le fait qu’il ait perdu ses chaussettes ou que son tee-shirt est sale, il a les larmes qui lui viennent, alors qu’on l’a même pas encore engueulé. Mais la fois où le docteur est venu, il a été le garçon le plus courageux face à la prise de sang, même pas peur ! (à l’intérieur, je pense qu’il était terrifié comme les autres, mais il n’en a rien montré !)

Au final, ce petit bonhomme est une boule de nerfs, qui arrive parfois à gérer ses émotions, parfois non. Ce dont je suis sûre, à la façon dont il me fait des bisous le soir, c’est qu’il a besoin qu’on l’aime et qu’on s’occupe de lui, tout simplement. Quand son papa est venu, je crois qu’en fait il n’a pas réagi parce qu’il était énervé contre lui de l’avoir « abandonné » comme ça et de ne jamais avoir donné de nouvelles pendant toutes ces années. Peut-être avait-il déjà fait un trait sur sa famille ? J’avais envie de demander à son père pourquoi il n’avait pas donné de nouvelles plus tôt et pourquoi il débarquait comme ça, après 5 ans, sans prévenir. Mais que sais-je de la vie de ses parents ? Qui suis-je pour les juger ? Tout ce que je peux espérer, c’est que leur situation se soit améliorée et qu’ils lui donneront des nouvelles plus souvent. Mais honnêtement entre nous, j’ai pas envie qu’ils le reprennent chez eux, du moins pas avant qu’il ait fini ses études ici. Ce petit garçon a besoin de stabilité, il l’a trouvé ici dans cette famille, il ne faudrait surtout pas la perturber à nouveau…